Blanchette

 

 

 

 

Une Histoire tragique d'où ma part de responsabilité est pour beaucoup.

 

Je m'engage toujours à placer au mieux mes animaux que je vends, mais comme dis le proverbe " l'habit ne fait pas le moine", et bien j'en ai eue l'expérience avec ma pauvre Blanchette et elle en a payée de sa vie.

 

Elle n'avait que 7 mois lorsqu'elle est partie et elle était en pleine santé, vaccinée, sabots fait, bouclé, enfin bref !!!!!

 

Je précise bien à toutes les personnes qui viennent acquérir une de mes chèvres ou de mes boucs, si vous avez un soucis n'hésiter pas à me contacter ou à faire appel au vétérinaire le plus vite possible, attendre est peut-être  trop tard lorsqu'on n'a aucune expérience d'un caprin.

 

J'ai appris avec l’expérience comment les soignés et à déceler quelques maladies, tout d’abord il faut les vacciner tous les trois mois contre les vers, suivre qu'ils boivent dans de l’eau claire et non stagnante (éviter le vers de gris dans les gamelles d’eau), ne pas mélanger leurs eau avec celle des volailles. Faire attention à leur paillasse et veillé à ce qu'il ont une nourriture riche et de bonne qualité.

Blanchette est partie début mai 2011 et est décédée juillet 2011, Oh bien sûr la personne qui a acquis ma chèvre m’a téléphoné en me disant Blanchette ne va pas bien du tout et cela fait 5jours quelle ne mange pas. Ni un ni deux j’ai pris la voiture et je suis allé illico chez elle quand j’ai vu l’endroit où était Blanchette j’ai compris de suite et lorsque je me suis aperçu de ce quelle lui donner comme foin (pourri imbibé d’eau j’ai tout de suite compris) à ce moment je lui ai dit appelle le veto c’est grave, et si tu la sauve cela sortira du miracle, le veto est venu (lieu humide, nourriture infecte, litière pleine d’escréments et eau stagnante enfin elle buvait là ou elle trouvait de l’eau).

 

Conclusion :

 

LA DOUVE (MALADIE AMMENER PAR LES MOUTONS)(avant il y avait des ovins et aucune désinfection a été faite).

 

Malgré mes efforts et ceux de mon veto, le lendemain matin Blanchette décédée dans des douleurs atroces, sur le moment j’ai voulue la prendre chez moi mais elle ne m’appartenait plus et sa proprio ne voulait pas.

 

La colère m’a envahie mais je n’ai rien dit le jour de son décès, par contre quelques jours après j’ai appelé et lui ai dit "si je te donnais à manger ce que tu lui a donnée et à boire dans la merde ainsi que dormir dans l’humidité comment serait-tu" ? Elle a raccroché et n’a jamais donné de nouvelles.

 

Vaut mieux pour elle, quand je la croise dans le village elle tourne la tête.

 

Maintenant chaque animal qui quitte ma propriété sera accompagné de moi, afin de voir là où elles vivront. Mes chèvres me coûtent chères aussi bien en nourriture qu'en soins vétérinaires, je passe énormément de temps à les choyés et à les aimés, alors je n’accepte pas quelles soit achetées par des personnes qui sont incompétentes. Prendre soin d’un animal est important autrement on s’achète une peluche.

 

 

 

La douve du foie (Fasciola hepatica) : La douve du foie prospère dans le foie des moutons. La douve se nourrit de sang et des cellules hépatiques, grandit puis pond ses oeufs. 
Mais les oeufs de douve ne peuvent pas éclore dans le foie du mouton. 
Tout un périple les attend. 
Les oeufs quittent leur hôte par les excréments. Ils se retrouvent alors dans le monde extérieur, froid et sec. Après une période de mûrissement, ils éclosent pour laisser sortir une minuscule larve. 
Laquelle sera consommée par un hôte : l'escargot. Dans le corps de l'escargot, la douve se multipliera avant d'être éjectée dans les mucosités que crache le gastéropode en période de pluie. 
Ces mucosités, en forme de grappes de perles blanche, attirent fréquemment les fourmis. Elles ne demeurent pas longtemps dans le jabot social des fourmis. Elles en sortent en le perçant de milliers de trous, le transformant en passoire qu'elles referment avec une colle qui durcit et permet aux fourmis de survivre à l'incident (sic!). Puis les douves circulent à l'intérieur du corps de la fourmi, alors que rien à l'extérieur ne laisse présager le drame interne. Les douves sont maintenant adultes et doivent retourner dans le foie du mouton pour compléter leur cycle de croissance. 
Le problème, c'est que les fourmis font leur travail le matin, à raz le sol, bien à l'abris des bouches de moutons qui broutent le haut des herbes. 
Dès l'instant où cette unique larve de douve s'implante dans son cerveau, le comportement de la fourmis se modifie : le soir, alors que toutes les ouvrière dorment, les fourmis contaminées par les douves quittent leur cité. Elles avances en somnambules et montent aux cimes des herbes pour y être présent au petit jour ! 
Mais attention ! La douve n'envoie pas la fourmi sur n'importe quelle herbe, celle que préfèrent les moutons : luzernes et bourses-à-pasteur !

  

   

La luzernes et bourses-à-pasteur sont les herbes les plus aimées des caprins et il faut savoir qu'une chèvre ne se laissera pas mourir de faim : donc elle mangera tout se qu'elle trouvera et qui lui tiendra un peu l'estomac de façon à pouvoir ruminer. Lorsque la chèvre n'a rien à manger (foin) elle grattera le sol comme les moutons sera aussi pour elle d'attraper la douve comme les vers, et tout autre maladie qui pourrait lui faire du mal.

 

 

THE END 

 

 

 

 

 

 



11/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres