Les Pyrénéennes

 

 

Race en voie de disparition,

 

 

Trés attachante à l'homme, préfère vivre dans les montagne


Historique de la race Pyrénéenne

 

 

 

 

Je vous présente Eclispe une pure pyrénéenne

 

La chèvre des Pyrénées est une race caprine française originaire des Pyrénées à longs poils, bruns ou noirs, parfois blancs. La Pyrénéenne est de taille moyenne : 75 à 85 cm au garrot pour un poids de 50 kg. Elle peuple les Pyrénées depuis très longtemps, et était autrefois associé aux troupeaux bovins et ovins et fournissaient le lait aux bergers. Avec la modernisation de l'élevage, elle a failli disparaître dans la seconde moitié du XXe siècle. Toutefois on s'intéresse à nouveau à elle depuis les années 1990, et les effectifs remontent grâce au travail des conservatoires régionaux, et depuis 2004 de l'association chèvre de race pyrénéenne en charge du programme de sauvegarde de la race.

 

 

On observe deux types d'élevage, les systèmes allaitants et les systèmes laitiers. Les premiers produisent des chevreaux bon à abattre, généralement à la période de Pâques, qui pèsent généralement autour de 15 kg. Les systèmes laitiers traient les chèvres à partir du sevrage précoce du chevreau à 2 mois, et se servent généralement de leur lait aux taux corrects pour fabriquer du fromage, crottin ou tomme des Pyrénées. Les chevreaux ne sont pas très bien conformés et la production de lait par chèvre reste bien en deçà de celle des races spécialisées, mais la chèvre des Pyrénées à l'avantage d'être très rustique et de pouvoir valoriser une végétation médiocre, dans des conditions climatiques parfois très rudes. Elle permet de maintenir certains paysages ouverts en empêchant qu'ils ne s'embroussaillent.

 

  

 

Aspect général

 

 

Chèvre des Pyrénées.

 

La chèvre des Pyrénées est longtemps demeurée sans standard clairement établi, et c'est pourquoi on observe une grande hétérogénéité des animaux dans la nature. Malgré cela, on rencontre un certain nombre de caractéristiques communes à l'ensemble de la population. Ainsi c'est une chèvre d'assez grand format, qui mesure 75 cm pour la chèvre et 80 à 90 cm pour le bouc, avec des poids respectifs de 55 à 60 kg et 90 kg. Elle a une ossature robuste, une poitrine profonde, des membres épais et musclés et de fortes articulations. Elle a une robe qui se caractérise par ses poils longs ou mi-longs et broussailleux. Par contre, sa coloration est très variable, pouvant être noire, blanche, grise, brune ou jaune, les teintes intermédiaires étant possibles, ainsi que la présence de taches blanches.On observe toutefois que le ventre est généralement plus clair, et que les robes brunes et noires sont les plus fréquentes. Sa tête porte des oreilles longues et tombantes, et une paire de longues cornes rondes, écartées et rejetées en arrière et parfois torsadées. Certains animaux sont dépourvus de cornes.

Standard de 2008

 

 

En 2008, l'association de sauvegarde de la race a déterminé un premier standard pour la race, afin d'homogénéiser un peu ce troupeau dont les effectifs ont bien réaugmenté, même si de nombreuses colorations sont toujours homologuées. Ce standard est le suivant :

  • Apparence générale : Grande taille, ossature solide, pelage mi-long à long, rusticité générale
  • Tête : Forte et massive ; Oreille lourde, horizontale à tombante ; Barbe chez les deux sexes ; Cornes rectilignes en arrière, légèrement arquées et divergentes chez la femelle ou bien cornes de type « corn de boc » chez certaines femelles ; Cornes développées chez le mâle (les animaux mottes sont acceptés)
  • Aplombs : Aplombs forts ; Onglons écartés
  • Pelage : Demi-long à long ; Poil raide ; Frange frontale fréquente (surtout chez les mâles)
  • Couleur de la robe : De couleur variable : noir à blanc (marron foncé ou fougère sèche, laurèze, chocolat, miel, blanc crème), robe unie ou de plusieurs couleurs ; Poil clair souvent localisé (tête, ventre, pattes) ; Patron traditionnellement noir à brun foncé avec du poil clair localisé.
  • Caractères à éviter : Poil court ; Oreilles dressées ; Pattes fines ; Raie noire sur le dos

Association de sauvegarde de la chèvre des Pyrénnées, 2008.

 

Ci-dessous mâle Pyrénéen avec les caratéristiques requises

 

  

 

 


08/06/2012
3 Poster un commentaire

Mes Chévres Pyrénéennes & Ourt

 

 

 OURT LE ROI DE SES DAMES

 

 

 

 BALOU DIT BALBALA

 

 

 

 Ma Jolie (elle je l'ai retrouvée dans mon champs un beau matin très méfiante j'ai eue beaucoup de mal à l'approcher aujourd'hui encore elle vient mais reste vigilante une de ses petites Fleurie est comme elle, Fleurette est tjrs prés de moi et est très gourmande cela explique la raison en autre).

 

 

 

 Erika avec sa fille (partir dans les landes en 2011), caractère têtue, tjrs entrains de s'évader pour aller dans le champs du voisin, malgré ma vigilance elle trouvait tjrs un passage ensuite tellement gonflée par l'herbe qu'elle avaler elle ne pouvait revenir par le même trou, alors il me fallait faire le grand tour pour la récupérer et cela a duré 2 ans !!! à la naissance de sa fille elle a arrêtée (en principe dés qu'elles ont des petits elles ne bougent plus.)

 

 

 

 

 

 Lylie (naissance 2009) fille de Café au Lait elle n'a jamais été très épaisse, comme sa mère  lors de son achat, mais le vèto m'a dit qu'elle se porter bien (par contre elle a peur des autres chèvres et mange qu'après les grandes en été ce n'est pas grave car elle trouve de l'herbe ou elle va manger avec le cheval, mais en hiver elle peut se nourrir très peu et tomber malade donc il faut que je surveille les grandes afin que les plus faibles mangent, afin de surveiller son bien être je l'a met au champs du voisin pour qu'elle mange l'herbe grasse de l'hiver. C'est une chèvre très caractérielle et très dure a approchée avec elle je cours tjrs lorsqu'il faut la vacciner ou lui faire les sabots, gourmande aussi elle vient mais elle est très rapide et je me suis trouver plus d'une fois sur les fesses pour essayer de l'attraper

 

 

 

 

Balou 2 très difficile de caractère et très grande, méfiante après elle n'a rien a voir avec ma Balou mais elle n'est pas méchante, aujourd'hui vient avec l'appât d'une gourmandise se laisse caresser, intelligente et maligne (comme toutes les chèvres en générale, sauf exception vous avez la rareté de voir des chèvres très câlines, et proches de vous autant qu'un chien.)

 

 Café au Lait (ci-dessous)

Alors elle j'en ai bavé!!! sauvage, en plus elle avait pris l'habitude de me mordre,  jusqu'au jour ou en montant le matin dans leurs abris je l'ai vu sous la pluie (elles n'aiment pas la pluie)  bêlant comme si elle ne savait plus où elle était. Effectivement ma chèvre était aveugle, vite le véto et dans l'heure qui suivie verdict Méningite (diagnostic vitale de l'animal mort ou on la sauve) Mince j'en avais marre de perdre mes bêtes !!! aprés les soins prodigués par le véto (piqûres etc car il fallait faire vite),  je l'ai mis dans la grange prés de la maison attachée à une corde, avec une boule de foin à sa disposition contrôle toute les heures avec alimentation de carottes et fruits.  Piqûres antibiotique et Piqûres de vitamines celle là faisait très mal à l'animal, pendant 10jours, surveillance du vèto, (la nuit c'était infernal elle avait très peur et ne faisait que bêlé, j'ai du dormir auprès d'elle pendant 8jours puis elle repris confiance en elle et savait que je n'était pas loin), faut pas croire elles sont intelligentes ses petites bêtes à cornes. Finalement au bout d'un mois sa vue est revenu donc elle retrouva sa  liberté, depuis ces moments difficile son caractère changea et elle était plus caline et moins sauvage au moindre son de ma part elle venait, dans cette histoire c'est que j'ai pu la sauvée avec l'aide de mon véto et elle à repris un poids plus conséquent de celui qu'elle avait auparavant.  Lylie sa fille peut me faire aussi la même maladie donc je surveille tout le temps. Café au Lait est partir dans les Landes avec Erika, Clara & sa fille en 2011. Cela a été dure de les voir partir, mais il faut fait un choix à un moment, je ne peux pas toutes les gardées même si je les aiment, il y a le sang à changer, aussi surnombre de mes bêtes,  j'en garde une parce qu'elle est fragile l'autre je l'ai nourri au bibi et ainsi de suite au bout du compte, je suis en surnombre et il faut nourrir tous le monde  et croyait moi quand on a des animaux il faut assurer derriere.

 

 

 

 

 Lolita alors madame est une vraie tête de mule inapprochable et mord comme café au lait, desfois elle vient et d'autre je peux attendre des lustres avant qu'elle s'approche pour lui faire les soins je m'ammuse comme une folle. (fille de Clara). A par son caractère très jolie pyrénéenne les oreilles bien tombantes et les sabots épais. Plus d'une fois l'on m'a demandé si je voulais la vendre réponse pas question, couleur de robe rare 

 

et difficile à avoir en naissance. 

 

 Eclispe très brave chèvre et très jolie, elle n'a pas trop eue de choix dans les naissance 3 chevreaux (deux décédés), quand elle perd ses petits elle les cherches pendant 3 ou 4 jours, on sent qu'elle est malheureuse, même si je lui enlève de suite le petit elle cherche et revient continuellement là où elle l'a fait. Mais 2013 pour elle fut encore un malheur mais un sauvetage. voir (article bébés 2013), que dire d'autre sur elle à oui elle n'aime pas les piqûres et coure vite quand elle me voit arrivé avec une seringue (à croire qu'elle le sent), elle est très solitaire par rapport au reste du troupeau. Mais je l'adore.

 

 Elle fait la sieste (jolie non!!!)


   

Fanny 2ème fille d'Erika méfiante, avec du temps elle est venue à moi sans difficulté, je l'ai vendue avec Blanco (fils de Djoudjou), en 2011 elle est dans le pays basque et va très bien ainsi que Blanco. Fany est la blanche.

 

   

 

Etincelle, très câline, gourmande et coquine comme  deux, du matin au soir il fallait aller la chercher dans le champs du voisin, si elle ne pouvait plus passer sous le grillage elle sauter par dessus, combien de fois elle c'est écorché les tétines mais elle continuer à sauter. Elle est partie dans le Var.

 

 

 

 Monsieur Ourt cet été (attaché au moment des chaleurs)

 

 Lolita & Marina (fille (tâche blanche au centre de la tête)  je l'ai nourrie au biberon en même temps que White (je ne sais pas pourquoi  elle ne voulait pas nourrir sa fille mais elle m'a fait la même chose pour Black, Marina est née en 2011, Black 2012), je ne sais pas ce qu'il se passe chez les femelles qui ne veulent pas nourrir leurs petits, cela ne part pas d'un mauvais sentiments, mais il est vrai qu'elles sentent sans doute qu'elles ne sont pas prêtes à les nourrirent cela est un mystère de la nature.

 

 

 

 Fanny

 

 

 Café au Lait

 

 

 Balou 2

 

 

 Lylie

 

 

 Mère & Fille naissance de Fanny 2010

 

Pour le moment et dans l'attente de nouvelles compagnes on vous laisse .

 


19/01/2013
0 Poster un commentaire