24 Février 2013 à 17H30 Hebergeur d'image

 

Caramel tu était beau fort et la maladie t'as emporté "Même les animaux ne sont pas maître de leur destin"

 

 

 & Voilà encore un que je n'ai pas pu sauver !!! Caramel c'est éteind  Dimanche 24 Février à  17H30. Quelques photos et souvenir de lui ensuite je vous dirais le pourquoi de son départ. 

Aujourd'hui il est auprès de tous les autres dans le paradis des animaux où des chèvres comme moi je le surnomme. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Caramel est parti dans mes bras, je n'ai pas voulu le laisser tout seul. Il n'a pas souffert jusqu'à son dernier souffle (pour les bêtes en général c'est le plus dur ils se sentent partir et veulent vivre encore, ils savent que c'est la fin. 

Pour Caramel tout a commencé le 14/3/2013 (ce qu'il faut savoir dont je ne le savais pas car à par ma Balou je n'ai eue aucuns autres de mes animaux qui me l'a fait : Surtout venant d'un mâle, c'est vrai qu'ils sont très proches de moi et très câlinous mais un mâle est tout-de-même un peu distant) Pour lui ! il venait tous les soirs pendant 3 nuits et restait là debout près de la clôture de la maison sans dormir, j'ai cru qu'au début il voulait un morceau de pain donc je lui donnait, et ensuite je rentrer chez moi. Le lendemain je revenais le voir, jusqu'au jour où je ne l'ai plus vu. 

Je me suis inquiété, j'ai commencé à le chercher partout !!! introuvable "j'ai dit encore un autre que l'on m'a volé". Non mon Caramel c'était réfugié dans un petit abri mais ses cornes sont restées bloquées entre les deux murs qui protéger ce petit abri au sec. Malgré mes appels il me répondait mais je n'entendais rien (faut savoir que le bêlement d'un mâle est très sourd, on ne l'entend pas à moins d'être à 1 mètre de lui). 

Le véto est venu en urgence et nous avons eu le verdict insuffisance rénale (après c'est comme l'être humain) il lui a administré un traitement de choc pour le remettre sur pied, cela a marché mais que 10jours pendant ce temps que ces jours été compté il me suivait partout, il ne voulait jamais être seul il savait déjà qu'il partirait et puis cela a recommencé après avoir pris des forces il c'est affaibli en même pas 10heures, j'ai refait avec le veto le même traitement, sachant que je n'avais qu'à prier pour que cela remarche. Toujours leurs laisser même 2 ou 3jours de plus je le fait. Malheureusement cela a été vain, je l'ai veillé toute la journée je me suis allongé près de lui et j'ai attendu avec lui la fin. 

 

Triste histoire pour mon bouc qui n'avait que 6ans et que j'adorais, je ne pourrais pas tous les sauvés, "c'est mon seul désespoir". 



07/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres